Accueil Compagnies Destinations La gazette du capitaine
ALERTE ! Bons plans du Capitaine
En cliquant sur "valider", je valide mon inscription au programme de fidélisation "Les experts croisieres" et de ses partenaires.
Venise

Férus d’art et d’histoire, cette croisière est pour vous. De Venise à Padoue, de Trevise à Oriago, palais, musées, villas rivalisent de beauté. C’est sans compter les stations balnéaires animées de la côte Adriatique à combiner avec le charme tranquille de villages de pêcheurs. Un conseil : n’oubliez pas votre appareil photo !

Les voies navigables

Férus d’art et d’histoire, cette croisière est pour vous. De Venise à Padoue, de Trevise à Oriago, palais, musées, villas rivalisent de beauté. C’est sans compter les stations balnéaires animées de la côte Adriatique à combiner avec le charme tranquille de villages de pêcheurs. Un conseil : n’oubliez pas votre appareil photo !

Les canaux de Venise

Mondialement connue pour sa ville si atypique et ses monuments magnifiques, Venise, la ville qui s’enracine dans l’eau de la mer Adriatique, attire tous les ans plus de 30 millions de visiteurs. Naviguez dans sa lagune et découvrez ses îles mystérieuses comme Murano. Les environs de Venise sont presque aussi charmants que la ville elle-même... 

La ville de Venise est chargée d’une histoire forte et mouvementée. Durant le premier siècle de notre ère, les invasions barbares venant du nord de l’Europe ont causé la fuite des populations italiennes vers la lagune de Venise. La zone humide était déjà parcourue par de nombreux points d’eau permettant aux migrants en fuite de disposer de défenses géographiques naturelles.

Le 15 ème siècle fut l’âge d’or de la ville italienne. Notamment marquée par son port marchand extrêmement développé, elle était le centre de toutes transactions commerciales en Europe. Y circulaient les premières ventes de diamants et toutes sortes de pierres précieuses. De nos jours, la ville est devenue extrêmement touristique, nous vous conseillons donc de partir à la recherche d’endroits plus calmes. L’île de Murano, le Vignole ou Sant’Erasmo peuvent être des lieux moins fréquentés : parfaits pour se détendre après une longue escapade à naviguer entre les touristes.

La lagune de Venise est un renfoncement de la mer Adriatique dans les terres italiennes, s'y trouve par ailleurs plus de 120 îles que vous allez pouvoir visiter depuis votre bateau sans permis. Ses vastes étendues de sols humides ou submergés sont habitées par de larges quantités d’espèces d’oiseaux ou des animaux marins. La visite de Venise ne se résume pas qu'à sa ville, ses alentours valent également le détour.

La Vénétie est un territoire inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Si vous êtes désireux de vous échapper de la foule de touristes, vous pourrez naviguer en direction de la région de Frioul au nord de Venise. En passant par les rivières Livenza, Sile, Stella et Piave, vous trouverez de nombreuses îles et des plages de sable, idéal pour des vacances fluviales détentes.

Alternez entre curiosités naturelles et monuments historiques. Découvrez la célébrissime Cité des Doges ou le plus vieux pont de la ville : le pont Du Rialto. Naviguez entre les îles de la lagune ou explorez l'histoire de son traditionnel carnaval. Cette destination aux beautés inépuisables est un grand nom de la croisière fluviale.

Lire la suite
Plus d'informations sur la région

Casale sul Sile sera la base de départ tant vers la lagune de Venise que pour la côte Adriatique.  D’emblée, elle vous invite à faire un détour. Vers le parc naturel de Sile, à sillonner à vélo ou en kayak si vous êtes plutôt nature ou à Trévise avec ses remparts et ses palais Renaissance si vous privilégiez la culture. Et pour comprendre la formation de Venise à l’époque romaine, le musée d’archéologie de Quarto d’Altino est une bonne entrée en matière. Une envie de baignade ? Jesolo, grande station balnéaire de la côte Adriatique à l’interminable lido, bien que très prisée, saura vous combler. Vous préférez échapper à la foule ? L’île de Sant'Erasmo vous offre sa tranquillité : considérée comme le potager de Venise, on y découvre, à vélo, la Tour Massimiliana, érigée par Napoléon et, à marée basse, les plages du Bacan. Une étroite bande de terre entre mer et lagune : Treporti éparpille anciennes fermes et forts militaires abandonnés sous le regard placide des oiseaux qui peuplent les lieux. Vous aimez la belle dentelle ? Elle fit la notoriété de Burano. Vous y savourerez une quiétude bien agréable, entre placettes et jardins. Et avec ses maisons peintes, elle pose à merveille pour les photographes ! Un arrêt baignade à Cavallino et filez au sud, à Chioggia, bien joli village de pêcheurs. Un petit tour sur le Corso del Popolo pour son animation et vous trouverez forcément une table pour déguster, en saison, un plat de moeche  - les crabes  locaux. Faut-il présenter Venise à laquelle vous consacrerez au moins une journée grandement remplie, à l’aller comme au retour. Ville d’art par excellence, la Sérenissime ne doit pas être réduite à la notion de ville-musée. Bien sûr, vous détaillerez l’exceptionnel ensemble architectural de la place Saint-Marc avec sa basilique, les procuraties, le Palais des Doges. Incontournables aussi les Gallerie dell’Academia qui réunissent tous les grands noms de la peinture vénitienne. Mais il faut aussi se perdre dans l’invraisemblable entrelacs de ruelles, sautiller de ponts en ponts, s’enticher d’un palais restauré ou s’apitoyer d’un fronton décati. Tout aussi prisée des touristes, Murano conjugue l’explosion de couleurs de ses façades au savoir-faire des fameux souffleurs de verre. Les prix ne sont pas donnés mais la qualité, inaltérable ! Vous ne vous y attendiez pas, mais Dolo vous surprendra aves sa collection de moulins à eau joliment restaurés, ses villas vénitiennes et, là encore, ses bonnes tables comme celle du Bacaro Dei Storti. Encore des moulins à Mira, pas si loin tandis qu’Oriago collectionne les villas de toute beauté : Allegri, Gradenigo, Mocenigo….  Sortez votre appareil photo !