Accueil Compagnies Destinations La gazette du capitaine
ALERTE ! Bons plans du Capitaine
En cliquant sur "valider", je valide mon inscription au programme de fidélisation "Les experts croisieres" et de ses partenaires.
Mayenne et Anjou

La Mayenne est l’une des rivières qui se jettent dans la Loire dans le Nord-Ouest de la France. Elle prête son nom actuellement à l’ancienne Province d’Anjou. Des travaux sont effectués pour faire de cette rivière un canal vers le 17e siècle dans le but de servir au transport du bois et de la pierre. Le sous-sol de ce cours d’eau contient du gneiss, du schiste et du granite ce qui explique certainement l’expansion des ouvrages architecturaux qu’on peut admirer, l’une des particularités de la région. Si vous désirez faire un tour plus à l’ouest, pensez à vous rendre dans le Château de Laval, le Musée d’Art Naïf et l’un des parcs de loisirs d’Angers qui accueille petits et grands

Les voies navigables

La Mayenne est l’une des rivières qui se jettent dans la Loire dans le Nord-Ouest de la France. Elle prête son nom actuellement à l’ancienne Province d’Anjou. Des travaux sont effectués pour faire de cette rivière un canal vers le 17e siècle dans le but de servir au transport du bois et de la pierre. Le sous-sol de ce cours d’eau contient du gneiss, du schiste et du granite ce qui explique certainement l’expansion des ouvrages architecturaux qu’on peut admirer, l’une des particularités de la région. Si vous désirez faire un tour plus à l’ouest, pensez à vous rendre dans le Château de Laval, le Musée d’Art Naïf et l’un des parcs de loisirs d’Angers qui accueille petits et grands

La Mayenne

Elle est variée  cette voie navigable ! Et belle aussi, alternant berges vallonnées et plaines bien sages. La Mayenne prend son temps et vagabonde. De châteaux en base de loisirs, de jardins en marchés, elle est toute en séduction.

Un Vieux château et un Châteauneuf, des remparts et des hôtels particuliers, c’est mille ans d’histoire que raconte Laval, ville natale du Douanier Rousseau. Elle surprend aussi par ses curiosités : bateau-lavoir, une rareté en Europe, des bains douches en mosaïques, le musée de l’école publique, Lactopôle, consacré au lait et aux fromages…

Avant d’embarquer direction,  à vélo, le marché de la ferme des Epiés du vendredi et l’abbaye de la Coudre pour acheter du Trappe,  le fromage affiné par les soeurs trappistes. Si vous appréciez les parcs, celui du château de Montgiroux,  tout en élégance, saura vous séduire.

Demi-tour pour retomber en enfance : Entrammes est le pays du Port-Salut mais aussi de thermes gallo-romains incroyablement bien conservés. Château-Gontier vous charmera tout autant ; à ses nombreux parcs et jardins, s’ajoutent, entre autres, une fière église romane, un couvent reconverti en théâtre, des maisons à colombages et même un refuge animalier. A Ménil, le château fait le show :  surnommé « le petit Versailles du Haut-Anjou »,  ils est le fait du Roi Soleil.

Après la culture, retour à la nature, que vous optiez pour la base nautique de Daon ou  le centre de loisirs de La Jaille-Yvon : accro-branches, randonnées, mini-golf… tout est fait pour y passer la journée.

Que Chenillé–Changé marque la fin de votre périple ou sa continuation, c’est une étape de choix. Le village est un ravissement sorti du passé avec son domaine des Rues, une ferme XIXe soigneusement rénovée, et son moulin fortifié où l’on s’attable volontiers. Prenez la tangente sur l’Ourdon pour plonger dans les entrailles de la mine bleue de Segré, dont on extrayait l’ardoise. Elle s’appelle le Lion d’Angers, mais ce sont ses chevaux qui lui valent son succès : le Parc de l’Isle Briand  abrite un haras national que l’on peut visiter.

Vous aimez les châteaux ? Alors vous ferez une étape à Pruillé et Feneu.
Vous préférez la nature ? A vous les fabuleux marais de Montreuil-Juigné, les prairies de Cantenay-Epinard et le parc  thématique de Terra Botanica à Angers. La cité du roi René vous fait les yeux doux avec sa formidable forteresse au pied de laquelle vous vous amarrerez, sa collégiale, sa cathédrale et ses bonnes tables, dont deux étoilés Michelin, pour un savoureux point d’orgue à cette croisière.

Lire la suite

La Sarthe

Des écluses fleuries, des collines alanguies, et des villages tranquilles : la Sarthe est une ode à la lenteur, que vient réveiller ici un abbaye, plus loin un moulin. On  nage et l’on pêche aussi. Et pour parfaire un périple en famille, les enfants ne sont pas oubliés : zoo, baignade ou mini-golf vous n’avez plus qu’à choisir vos étapes.

De Sablé, où vous embarquerez on ne voit tout d’abord que le château bien campé au-dessus de la Sarthe et qui révèle un parc aux cèdres séculaires. La ville recèle un intéressant patrimoine entre maisons médiévales et demeures du XVIe, colombages et pierre calcaire et un musée étonnant, celui de l’Homme volant, consacré à la conquête de l’air. 

Egarez vous d’abord vers le sud de la Sarthe, pour arpenter la forêt de Pincé, tenter un birdie sur le superbe parcours de golf et vous baigner à Ecouflant.

Rebroussez chemin, pour venir contempler, depuis votre péniche, l’abbaye bénédictine de Solemes ; en passant par Juigné, peut-être visiterez-vous les deux châteaux d’Avoise et Parcé, village aux charmantes maisons du XVe et XVIe siècle.

Des moulins, un château fréquenté par Madame de Sévigné et un musée de la céramique, c’est certain vous vous attarderez à Malicorne, réputée pour sa faïence.

Tentante, la pause déjeuner sur la terrasse de la Petite auberge.

Envie de pêcher ? Brochet et gardons, sandres et perches frétillent à Noyen. Chemiré-le-Gaudin et La Suze sauront retenir les randonneurs avant de prendre du temps sur l’île de Moulinsart : un moulin en activité, un centre d’art contemporain,  un parcours de pêche embarquée, de quoi pagayer et, pour se restaurer, la terrasse de son bistrot. Spay ravira vos enfants : un beau domaine arboré où  faire un minigolf, se baigner et pratiquer le canoë. D’un coup de vélo, voici le zoo, à la chouette pédagogie et aux animaux parfois méconnus. 

Ultime étape, et non des moindres : Le Mans n’a pas volé son titre de Ville d’Art et d’Histoire avec ses  ruelles pavées, ses maisons Renaissance, sa cathédrale gothique romane et ses sublimes remparts décorés. Mais le Mans, c’est aussi un circuit à visiter et même à tester ! En été, la Cité Plantagenêt vibre aussi de sa mise en lumière nocturne mais c’est toute l’année que vous y goûterez rillettes, marmite sarthoise et sablés. Et pour clore la croisière de façon gastronomique, L’auberge de Bagatelle affolera vos papilles.

Lire la suite
Plus d'informations sur la région

« Douanier Rousseau » et Angers : l’essentiel de la Mayenne en deux destinations !

Vous êtes un passionné d’art avec des idées particulières et cherchez à vous ressourcer à travers les œuvres des précurseurs de mouvements artistiques ? Ici dans la Mayenne, le courant qui va le plus vous marquer est celui de l’art naïf. En effet, la ville de Laval abrite en son sein le château de Laval qui est devenu un musée consacré aux arts naïfs et singuliers. Vous allez aussi pouvoir suivre les pas d’Henri Rousseau acteur majeur de l’art naïf qui naquit et mourut dans cette ville. Vous allez découvrir la maison d’enfance de cet illustre peintre surnommé « Douanier Rousseau » à la porte Beucheresse et visiter sa tombe au jardin de la Perrine. Pour contempler ses œuvres, il va falloir vous rendre dans le Vieux-Château pour y découvrir les tableaux « Moisson au château », « Vue du Pont de Grenelle » et « Paysage ».

Angers, ville verte par excellence, vous invite au dépaysement avec ses espaces verts. Vous allez avoir à votre disposition des parcs comme la Terra Botanica dédiée à des promenades à la fois ludiques et parfumées grâce à ses nombreuses attractions et espèces florales (orchidées, roses, palmiers, etc.).

La période idéale pour découvrir la Mayenne

Habituez-vous à la vie à bord d’un bateau confortable tout en naviguant sur les flots et profitant du calme et de la paix offerte par la nature de la Mayenne.

Petite précaution à prendre avant d’envisager une escapade en solo ou en famille dans ce département : le mieux est d’y aller en mai, juin, juillet, août et septembre. Ces mois sont les plus avantageux au niveau de la météo dans tout l’Ouest et même dans les régions comme la Bretagne.

Si vous avez décidé d’une date pour votre croisière, transformez-vous en capitaine sans avoir à présenter un permis et prenez la barre. Faites-vous plaisir en déboursant un minimum de 359 € pour des séjours de trois jours et trois nuits. Dans le prix de la location sont compris certains équipements de base et une petite formation à la navigation. Si vous avez besoin de décupler votre plaisir, vous pouvez payer un surplus pour avoir accès à un barbecue ou des canots à pêche par exemple.