Accueil Compagnies Destinations La gazette du capitaine
ALERTE ! Bons plans du Capitaine
En cliquant sur "valider", je valide mon inscription au programme de fidélisation "Les experts croisieres" et de ses partenaires.
Canal du Rideau-Canada

Créé au XIXe siècle, le canal Rideau est le plus vieux système du genre toujours en activité en Amérique du Nord. Classé au patrimoine mondial par l'UNESCO, il serpente à travers l’histoire du Canada sur plus de 200 km. De plus, la nature, exubérante, se prête à bien des loisirs : kayak, pêche, observation d’oiseaux et golf jalonneront votre croisière.

Les voies navigables

Créé au XIXe siècle, le canal Rideau est le plus vieux système du genre toujours en activité en Amérique du Nord. Classé au patrimoine mondial par l'UNESCO, il serpente à travers l’histoire du Canada sur plus de 200 km. De plus, la nature, exubérante, se prête à bien des loisirs : kayak, pêche, observation d’oiseaux et golf jalonneront votre croisière.

Le Canal du Rideau

Serpentant la région canadienne de l’Ontario sur 200 km, le Canal Rideau est une des plus grandes prouesses d’ingénierie civile du 19ème siècle. C’est d’ailleurs grâce à son caractère exceptionnel qu’il a été inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. C'est un véritable plaisir que de naviguer en bateau sans permis sur le plus vieux canal d’Amérique du Nord. 

Le Canal Rideau a pour but de relier la ville d’Ottawa à la ville de Kingston et a été construit en 1826. La fonction originelle de ce canal était de créer un itinéraire d’approvisionnement pour les bases militaires entre Montréal et Kingston. De nos jours, comme les Américains ne sont plus des envahisseurs potentiels, le Canal sert désormais au tourisme fluvial.

Kingston, anciennement appelée Fort Frontenac, était la première capitale du Canada de 1841-1844. De par la nature calcaire de son sol, on retrouve non loin de la ville l'archipel des mille îles. A bord de votre vedette sans permis, faufilez-vous parmi ses multiples îles peuplées de conifères en tous genres. Un détour vous permettra de passer devant le magnifique château de Boldt construit sur l’une de ces îles mystérieuses.

Aussi connu sous le nom du “Joyau du Rideau” ou bien comme “l’un des plus beaux villages du Canada”, la bourgade de Merrickville-Wolford chevauche le canal du Rideau. Elle sera donc votre passage obligé avant votre arrivée au port d’Ottawa. Si vous êtes amateurs d’artisanat local et minutieux, vous pourrez vous balader dans les rues du village, vous y trouverez un grand nombre d'échoppes d’artisans mais aussi des studios d’artistes.

Votre destination finale est la capitale du Canada, Ottawa. L’entrée dans la ville est particulièrement grandiose car vous serez accueilli par une nature parfaitement mêlée à la ville. Une série d’écluses vous portera vers le centre-ville ; de part et d’autre du canal vous apercevrez de magnifiques monuments. Les immanquables de la capitale sont : le Parlement du Canada et son clocher aux allures du Big Ben, le musée des beaux-arts avec son architecture moderne et la prestance imposante du château Laurier.

En hiver, le canal du Rideau est impraticable car sa surface gèle. Les plaisanciers laissent leurs places aux patineurs et amateurs de hockey sur glace. N’attendez pas les chutes de température pour profiter des beautés canadiennes de l’Ontario.

Lire la suite
Plus d'informations sur la région

Et si, avant d’embarquer à Smiths Falls pour Seeley’s Bay, vous preniez le train ? L’une des deux anciennes gares de la ville abrite un très intéressant musée ferroviaire tandis que l’autre est devenue un théâtre. La ville multiplie d’ailleurs les atouts : abrité dans une ancienne scierie, le centre d’accueil du canal Rideau en détaille l’historique et le Heritage House Museum vous immerge dans la vie familiale canadienne au milieu du XIXesiècle. En remontant vers Ottawa, quelle pittoresque étape que celle de Merrickville ! Avec ses jolies maisons d’époque victorienne, ses  artisans d’art et ses restaurants, elle offre une image de joyeuse animation. Vous en rapporterez peut-être sa spécialité, la moutarde à acheter chez Mrs. McGarrigle's. Pour une mise en jambe, arrêtez-vous au pont tournant le plus ancien du canal à Burrits Rapids : une boucle de 4 km vous permettra de découvrir, entre autre, le hameau homonyme créé par un colonel loyaliste fuyant la révolution américaine en 1793. Qu’on se le dise, les écluses de Long Island offrent un cadre bucolique à souhait, où s’ébattent outardes et canards. C’est ausssi un bon spot pour qui aime pêcher. Et si vous rentrez bredouille, les restaurants de Manotick comme the Miller's Oven, réputé pour ses soupes et ses desserts vous consoleront aisément. Mais pas avant d’avoir visiter, le moulin Watson, un des seuls moulins à grain toujours exploités en Amérique du Nord. Située à la confluence des rivières des Outaouais, Rideau et Gatineau, Ottawa, la plus bourdonnante des escales se profile. La capitale du Canada s’enorgueillit d’une belle architecture victorienne. Et si vous appréciez les musées, vous aurez ici l’embarras du choix : le formidable musée des Civilisations vous immerge dans l’histoire du pays, celui de l'Aviation et de l'Espace vous élève vers l’aventure aéronautique avec sa réplique du Silver Dart, qui réussit le premier vol canadien et celui des Beaux-Arts dévoile une superbe collection d'art indigène et canadien. Allez donc faire un tour à Byward : tout à la fois quartier et marché historiques voici un lieu très prisé des habitants eux-mêmes. Idéal pour faire le plein de provisions mais aussi céder à la tentation d’une bonne table. Il est temps de redescendre vers le sud et de retrouver la nature dès les écluses de Nicholsons et Rideau Ferry. Situé entre les lacs Big et Lower Rideau, cette étape est avant tout célèbre pour sa régate qui remonte à 1897 ! Les marais environnants regorgent d’oiseaux ; hérons, parulines et même butors y prennent leur aise. Pour citadine qu’elle soit Perth est une bourgade bourrée de charme avec ses maisons d’architecture anglaise. On peut aussi pratiquer le kayak. A Murphys Point, ne manquez pas la visite de l’ancienne mine de Mica convertie en musée et à Portland,  flânez chez les antiquaires ou tentez votre meilleur swing sur le très beau parcours de golf avant, peut-être, de randonner dans les hauteurs de Wesport. Les pêcheurs eux, préfèreront s’attarder à Newboro, réputé pour ces perches truitées. Le bourg possède en outre un lieu amusant, Kilborne’s qui recrée une demeure du début du XIXesiècle. Un magasin, un restaurant et un hôtel constituent ce charmant ensemble. A Jones Falls, vous franchirez une dernière échelle de trois écluses, la plus haute du canal, et voilà que surgit, Seeley’s Bay. Le village est aussi séduisant que tranquille et promet, si vous redemandez, de multiples activités : canoë, pêche ou randonnée ! Une dernière escale avant de débarquer à Seeley’s Bay, Kingston. La première capitale du Canada, riche en demeures historiques comme le fort Henri ou l’ancien pénitencier bénéficie d’une animation boostée en été par les festivals. Histoire de clore votre périple en swinguant.