Accueil Compagnies Destinations La gazette du capitaine
ALERTE ! Bons plans du Capitaine
En cliquant sur "valider", je valide mon inscription au programme de fidélisation "Les experts croisieres" et de ses partenaires.
Canal Caledonian/Loch Ness

C’est à une plongée dans les grandioses paysages des Highlands que vous invite cette croisière sur le canal calédonien. Creusé au XIXe siècle au cœur du Great Glen qui relie Fort William à Inverness, il permet de relier quatre lacs, dont le fameux Loch Ness. Ruines romantiques, landes tapissées de bruyères, montagnes verdoyantes, tour à tour saupoudrées de brume ou éclaboussées de soleil.  Tout, ici, contribue à entretenir les légendes.

Les voies navigables

C’est à une plongée dans les grandioses paysages des Highlands que vous invite cette croisière sur le canal calédonien. Creusé au XIXe siècle au cœur du Great Glen qui relie Fort William à Inverness, il permet de relier quatre lacs, dont le fameux Loch Ness. Ruines romantiques, landes tapissées de bruyères, montagnes verdoyantes, tour à tour saupoudrées de brume ou éclaboussées de soleil.  Tout, ici, contribue à entretenir les légendes.

Canal Caledonian

Le Canal Calédonien se fond parmi les longs lacs des Highlands écossais. La plus grande partie de votre croisière fluviale se déroulera d’ailleurs sur les différents lochs (loch Ness, loch Oich, loch Lochy...) s'immisçant dans la tranquillité des vallées et montagnes pelées de la région. Les collines vertes ne sont pas les seules attractions des Highlands, vous profiterez aussi de ses châteaux construits au bord de falaises écossaises. 

Ce canal du nord de l’Ecosse relie la ville d'Inverness à celle de Fort William permettant aux bateliers de relier la mer du Nord à l’océan Atlantique. Construit en 1803 pour éviter au maximum la navigation dans les eaux dangereuses faisant la liaison entre mer et océan, le Canal Calédonien mesure 100 km avec seulement 37 km de canaux artificiels. Cette voie fut enfin navigable en 1822 mais son ouverture n’a malheureusement pas rencontré un franc succès. Il faudra attendre la visite de la reine Victoria (fin 19ème siècles) pour rallumer la flamme touristique du site.

L’entrée de canal Calédonien au niveau de Fort William se fait en grande pompe ! Vous serez accueilli par le fameux Escalier de Neptune, série consécutive de 8 écluses. Avec 2 m de dénivelé de moins que les écluses Fonseranes de Bézier, cet escalier à bateaux permet de gravir 19,5 m. Ce bijou d’ingénierie civile a été dessiné par Thomas Telford et construit en 1807 dans le cadre du projet du Canal Calédonien.

Le Loch Ness, lac mythique et berceau de la légende du monstre du Loch Ness, sera un passage obligé lors de votre séjour en Ecosse. Parfois profond de 230 mètres et d’une longueur de 39 km, ce lac à la forme si particulière sera l’une des attractions phares de vos vacances fluviales.

Situé proche de la bourgade de Lewiston au bord du lac se trouve le château d’Urquhart marqué par le temps trône fièrement au-dessus du Loch Ness perché sur sa colline. Il est possible de visiter ses ruines, vous marcherez sur les traces des ancêtres gaéliques ayant vécu dans la région verdoyante des Highlands.

Évidemment, votre séjour en Ecosse se verra agrémenté d’autres activités typiques de la région des Highlands. Vous pourrez pratiquer le golf sur des terrains naturels et magnifiques. Les grandes étendues d'eau permettent aussi aux plaisanciers de pêcher directement depuis leurs bateaux sans permis. Si vous cherchez une destination calme, verte et historique, n’allez pas plus loin que le nord de l’Ecosse.

Lire la suite
Plus d'informations sur la région

Vous embarquerez à Laggan, petit port tranquille du parc national de Cairngorms qui semble rêvasser sur les berges de la rivière poissonneuse  de Spey. C’est d’abord vers le sud du canal que vous naviguerez. Et vous n’attendrez pas longtemps avant de sortir votre appareil photo ! Après le pont tournant de Gairlochy, le panorama sur le Ben Nevis, la plus haute montagne du Royaume-Uni, révèle sa splendeur. Puis voici Banavie et l’escalier de Neptune, la plus longue échelle d'écluses  - il y en a  huit sur 457 mètres - du Royaume-Uni. C’est à Fort Williams que vous ferez demi-tour…. Mais pas avant d’en avoir goûté les saveurs. Dominée par le Ben Nevis, la plus grande ville des Highlands attire de nombreux randonneurs. Embrayez-leur le pas ou si vous avez un vélo, filez jusqu’à la station de Nevis Range. Une télécabine vous emportera vers le sommet pour contempler les Highlands. En redescendant, pourquoi ne pas visiter la distillerie Ben Nevis, l’une des plus anciennes d’Ecosse. Et, en famille, ne manquez pas d’aller voir le Jacobite Steam train. Ce train touristique à vapeur est bien le Poudlard Express qui permet à Harry Potter de rejoindre  son école de sorciers ! Forts de ces découvertes, vous pourrez déguster un afternoon-tea au château d’Inverlochy : porcelaine fine, sandwichs délicats, scones parfumés : tout est réuni pour un goûter gourmand. Encore un château dans le hameau d’Invergarry : ses vestiges mélancoliques ne présagent pas de son passé lourd de batailles claniques ! Fort Augustus -  il tire son nom du plus jeune fils du roi Georges II - est une étape de choix.  Du fort, il ne reste rien mais le village abrite toujours une abbaye bénédictine du XIXe siècle  - un temps convertie en école. Surtout, il étire à ses pieds le lac le plus célèbre du pays, Loch Ness. L’une des légendes attachées au fameux monstre, le décrit comme un kelpie, une créature métamorphe, sorte de cheval aquatique ! Et une visite au Centre Clansman, donnera les clés de nombreuses traditions régionales. Les escales s’enchaînent et, avec elles, les atmosphères changeantes et mystérieuses propres aux Highlands. A Invermoriston  empruntez le pont de pierre qui enjambe la rivière Moriston, avant de vous hisser sur Sròn Na Muic – le groin du cochon -  la colline au-dessus du village : vous serez récompensés par une splendide vue sur les vallées ; une petite balade en forêt  mène aux chutes d’eau de Foyers. Hautes de 50 mètres, elles ont su inspirer le célèbre poète écossais Robert Burns. Voici que surgissent les ruines du château d'Urquhart, peut-être les plus émouvantes du voyage. Au musée de Drumnadrochit, à vous tout le folklore lié au monstre qui habiterait les profondeurs du lac. Inverness enfin, capitale culturelle des Highlands et fief de nombreuses batailles entre Ecossais et Anglais  n’a conservé de son passé mouvementé que son dernier château, érigé au XIXe siècle. Sa terrasse dévoile de très beaux points de vue sur la ville et le lac. Au très intéressant musée local que vous découvrirez pêle-mêle, l’histoire des Higlands, du canal et l’étonnante géologie de la région avant de musarder dans le joli marché victorien de Queensgate aux arcades soulignées de rouge. Poussez jusqu’à Clachnaharry, ancien village de pêcheur qui ponctuera votre croisière avant de revenir vers Laggan. Une occasion de plus d’apercevoir Nessie, qui sait !