Accueil Compagnies Destinations La Gazette du Capitaine

L’étang de Thau, une étape indispensable de votre croisière fluviale sur le Canal du Midi

De Toulouse à l’étang de Thau, le célèbre Canal du Midi parcourt 240 km. Vous débuterez ou terminerez donc votre croisière fluviale par le plus grand étang de la région Languedoc-Roussillon : le bassin de Thau.

 

L’étang de Thau : un peu d’histoire

 

C’est en raison des tempêtes soudaines qui ont formées l’étang de Thau que celui-ci tire son nom d’une analogie avec un animal symbole de force et d’impétuosité, le taureau.

Le bassin s’est formé il y a plusieurs millions d’années, suite à l’effondrement d’une portion de la plaine littorale. La mer a submergé progressivement cette plaine littorale il y a environ 20 000 ans, et cela durant 14 000 ans. Au cours de sa lente remontée, la mer aurait déposé sur la plate-forme continentale durant son passage les matériaux conduisant à la formation d’une barre sableuse émergée, l’actuel cordon littoral. Celui-ci s’est depuis stabilisé en s’encrant à diverses formations rocheuses, dont le Cap d’Agde et le Mont St Clair.

 

Les alluvions (cailloux, sable, boues…) transportés par les fleuves débouchant dans la lagune sont à l’origine d’un lent colmatage, limité par les effets de vidange lors des périodes de crues. Finalement le cordon fini par céder sous la pression des alluvions et s’ouvre, mettant en communication les étangs et la mer Méditerranéen.

 

Au XVIIème siècle, entre la montagne du Cap d’Agde et le Vidourle, il n’existe encore qu’une et seule même lagune. Toutefois, l’évolution de l’espace lagunaire ne relève pas seulement de phénomènes naturels, l’homme est aussi intervenu très tôt en réalisant des aménagements qui ont modifié sa physionomie générale. En effet, ce plan d’eau va aussi être cloisonné par les pêcheries implantées perpendiculairement au lido favorisant les dépôts de sédiments et de débris végétaux.

 

Puis, l’accroissement du transport maritime au XVIIIème siècle continue de renforcer le colmatage progressif des étangs par le creusement des voies de navigation : le Canal du Midi à partir de 1667, puis le canal du Rhône à Sète au XVIIème siècle, qui aboutissent tous deux dans l’étang. L’aménagement des canaux de Sète, ainsi que l’ouverture en 1972 du Grau de Pisses-Saumes jouent également un rôle dans le colmatage de ce qui deviendra l’étang de Thau.

 

Contrairement à d’autres lagunes du littoral méditerranéen, Thau n’est pas menacé de comblement et sa durée de vie serait d’au moins 20 siècles, de quoi vous laisser le temps d’aller le visiter !

 

Carte de l'étang de Thau

Carte de l'étang de Thau

 

Le bassin de Thau, une étendue d’eau de taille

 

Recouvrant près de 7 000 hectares, la lagune de Thau est la plus étendue de la région du Languedoc-Roussillon.

Sa taille n’est pas la seule à être impressionnante, sa profondeur l’est tout autant ! Pouvant mesurer jusqu’à 30 mètres, cet étang est un des plus profonds du littoral méditerranéen français. Située au pied de la ville de Sète, l’étang communique avec la mer Méditerranée sur deux ouvertures : Sète et Marseillan.

Thau est alimenté par un bassin versant et est séparé de la mer Méditerranée par un cordon littoral sableux de 12 kilomètres. Ce cordon, appelé lido de Sète, a été restauré pour limiter les risques d’érosion. En effet, la lagune de Thau est d’origine tectonique et sédimentaire.

 

Le lido de Sète à Marseillan

Le lido de Sète à Marseillan

 

La culture d’huîtres à Thau

 

Le bassin de Thau c’est aussi et avant tout un lieu d’élevage d’huîtres et de coquillages depuis l’Antiquité.

Entre Bouzigues, Mèze et Marseillan, les parcs à huîtres s’étendent à perte de vue et deux milles personnes travaillent sur des exploitations conchylicoles (élevage de coquillages) essentiellement familiales. Site traditionnel de la culture de l’huître de Bouzigues, l’étang est d’une richesse exceptionnelle en raison de son biotope entre eau douce et eau de mer.

Plusieurs raisons naturelles viennent expliquer la présence d’élevage d’huîtres sur l’étang. Tout d’abord, la présence à Balaruc d’une puissante source d’eau chaude à la teneur en carbonade de chaux élevée, favorise la pousse des huîtres. De plus, le bassin est particulièrement riche en phytoplancton, des microalgues formées par les UV, dont se nourrit l’huître. Un équilibre rare se créé à Thau, très important pour les coquillages et les poissons.

 

Les pars à huitres à l'étang de Thau

Les pars à huitres à l'étang de Thau

 

Idées d’escapades autour de la lagune de Thau

 

Les activités sur et à proximité de l’étang de Thau ne manquent pas !

Vous êtes plutôt sportif ? Laissez-vous tenter par les nombreux sports nautiques réalisables sur l’étang : canoë-kayak, kitesurf ou stand-up paddle, on vous dit tout !

 

Commençons par le canoë-kayak. Profitez d’une promenade en canoë en vous laissant porter par la douceur du courant marin. Vous croiserez sur votre chemin des animaux typiques de la région : flamands roses, hippocampes, dorades… Partez également à la découverte du milieu de l’ostréiculture, mais aussi des petits ports de plaisance des villes aux alentours, comme Bouzigues, Mèze ou Marseillan. Enfin, faites un détour sur l’îlot de Sète si cher au chanteur Georges Brassens.

Tarif : 35€ pour les adultes et 5€ pour les enfants entre 6 et 9 ans

 

Puis, le kitesurf est également une chouette façon de s’amuser sur l’étang de Thau. Vous pourrez tester cette alternative du surf à Marseillan-Plage, le bassin est en effet un spot d’apprentissage idéal grâce à sa facilité et sa sécurité comparé à la mer ou l’océan.

Tarif : 165€ pour un cours de découverte en haute saison et 310€ pour un stage de deux jours consécutifs

 

Enfin, le stand-up paddle, littéralement paddle debout, est l’activité parfaite pour visiter l’étang de Thau calmement. Le plus dur ici c’est de garder l’équilibre !

Tarif : 15€ pour un baptême d’une heure

 

Kitesurf sur l'étang de Thau

Kitesurf sur l'étang de Thau

 

Des activités non-aquatiques peuvent également être pratiquées aux abords de l’étang.

 

C’est le cas de la randonné, dont la pratique est facilitée par les nombreux circuits balisés qui vous emmèneront à la découverte d’une nature remarquable.

 

La balade en VTT est par ailleurs une autre façon sportive de visiter les lieux. Une longue boucle de 57,5 km borde le bassin et fait visiter les cinq cités incontournables de Marseillan, Mèze, Bouzigues, Balaruc-les-Bains et Sète.

Tarif : 14€ la journée de location du VTT ou VTC.

 

Qui dit Camargue dit forcément chevaux, alors une balade équestre ça vous tente ? Au départ des écuries de Mèze, jouez les cavaliers tout en visitant l’étang de Thau et le littoral méditerranéen

Tarif : entre 18€ et 20€ pour une balade de 1h à 3h

 

Une randonnée en quad pour des sensations fortes et pour visiter la lagune d’une manière originale. Encadrée par un moniteur, il s’agit de l’activité idéale pour se défouler entre amis

Tarif : 65€ par personne pour 2h, et 100€ pour deux personnes.

 

Pour les amoureux de fonds marin, la pratique de la plongée peut être une jolie façon de découvrir le royaume aquatique très vaste qui se cache en dessous du bassin. Partez à la rencontre des espèces endémiques de la lagune, hippocampes, seiches, loups… lors d’un baptême ou d’une exploration de plongée.

Tarif : 100€ le baptême pour deux personnes

 

Remontons désormais au niveau de la mer, et même au-dessus grâce à l’ULM (planeur ultra-léger motorisé). Prenez de l’altitude pour une expérience unique en ULM ! Vous survolerez l’ile singulière, son port, ses canaux, ses parcs à huîtres et moules, vous offrant ainsi une nouvelle perspective de la zone.

Tarif : 140€ pour une balade d’une heure

 

Gardez la tête dans les nuages pour la prochaine activité présentée : le vol d’avion. Au-delà de Sète et du mont Saint-Clair, accompagné d’un guide envolez-vous au-dessus de l’étang et des villes de Palavas, Carnon ou Aresquiers.

Tarif : 61€ par personne

 

Balade équestre autour de l'étang de Thau

Balade équestre autour de l'étang de Thau

 

Enfin, si vous êtes davantage intéressés par des activités culturelles, de nombreux lieux sont ouverts à la visite.

 

Le Musée de l’étang de Thau à Bouzigues vous plonge dans l’univers du bassin et vous fait découvrir plus en détails l’activité principale des rive rains qui est l’élevage des huîtres et des moules, ainsi que la pêche.

 

À Sète, L’Espace Brassens enchantera les fans du chanteur. Muni d’un casque stéréophonique, vous vous laisserez guider par Georges Brassens qui parle de sa vie et de son œuvre.

 

Puis, vous pourrez également découvrir le Musée Parc des dinosaures à Mèze, tout comme le M.I.A.M, qui n’est autre que le Musée International des Arts Modestes.

 

Vous l’aurez bien compris, quelques soit vos envies d’escapades, il y en a pour tous les goûts et toutes les envies !

 

Le musée de l'étang de Thau

Le musée de l'étang de Thau

 

À la découverte de la faune et la flore de l’étang de Thau

 

L’étang de Thau détient par ailleurs une faune et une flore exceptionnelles.

 

Parmi les espèces végétales, on dénombre pas moins de 20 espèces patrimoniales, notamment la Jacinthe de Rome, la Bugrane sans épines, le Salsifis hybride ou encore l’Orchis des marais. De plus, les plans d’eau et canaux sont le lieu de développement d’importants herbiers aquatiques constitués d’algues characées. En effet, ce sont près de 200 espèces de végétaux aquatiques que l’on retrouve à Thau, avec notamment une zone d’herbiers à Zostères parmi la plus vaste d’Europe, avec ses 2000 hectares.

 

Cette grande variété de la flore aquatique attire les espèces aquatiques de la lagune, qui sont d’une extraordinaire variété, lui permettant de se démarquer des autres étendues d’eau. Les quelques 88 espèces de poissons, 70 espèces de mollusques et 110 espèces de crustacés en tout genre trouvent ainsi dans l’étang des zones exceptionnelles de nourriture et de refuge, expliquant que Thau se place aux premiers rangs de la biodiversité à l’échelle du bassin méditerranéen. Parmi cette grande diversité d’espèces, on retrouve le fameux hippocampe, le blennie paon, la méduse Aurélie, le spirographe, la seiche, le lièvre de mer, la dorade royale, la moule ou encore le pétoncle pour ne citer qu’eux.

 

Côté animaux terrestre, les oiseaux apprécient également le bassin. À des fins migratoires, de nidification ou d’hivernage, de nombreuses espèces d’oiseaux, communes ou rare élisent domicile chaque année autour de l’étang. En effet, riche en zones humides, les bordures de la lagune constituent un habitat privilégié pour les oiseaux.

 

Les oiseaux sur l'étang de Thau

Les oiseaux sur l'étang de Thau

 

Auteure : Cora
Rédactrice chez La France en Vacances

signature article cora

 

Vous aussi partagez votre avis
Note :
* Champs obligatoires
De Lilian - Le 31/07/2020 11:18
Note :  
Je rêve de faire une ballade à cheval sur cet étang
De Nicolas - Le 24/07/2020 16:58
Note :  
Je suis allée visiter l'étang de Thau l'année dernière et j'y ai fait du kitesurf , un souvenir génial !
Vous pourriez également être intéressé par...

Le premier bateau de location habitable 100% électriqu...

Découvrez le premier bateau de location habitable 100% électrique : un petit pas pour le tourisme fluvial, un immense pour l’environnement. Qui a dit que cr...
Découverte
2020-06-30

Zoom sur le Canal du Midi...

Le Canal du Midi, œuvre de Pierre Paul Riquet, est connu dans le monde entier pour sa beauté et son intérêt. Depuis le XVIIème siècle il relie Toulouse à...
Découverte
2020-07-13

Partons à la rencontres des villages secrets en montag...

Commençons notre visite des villages secrets en montagne par Métabief, que vous pourrez découvrir lors de vos escales durant votre croisière sans permis sur...
Découverte
2020-07-17
Affiner votre recherche
Destination
Durée
Date de départ
Nombre de passagers
- +
Remise : (Nb passagers ayant)
  1 à 15 ans
  16 à 18 ans
  60 à 65 ans
  plus de 65